Développer son activité en s’inspirant du marchand de frites de l’aéroport de Charleroi

Vous arrive t-il parfois ou même souvent d’être a court d’idée ? Vous êtes un peu perdu, vous ne savez plus très bien quoi faire  et vous ne savez plus quelle est la bonne stratégie pour développer votre activité, augmenter votre chiffre d’affaire et au final vivre correctement de votre passion.

Alors aujourd’hui, je vais vous montrer comment on peut s’inspirer de tout et de rien et donc pourquoi pas, du marchand de frites qui s’est installé à la sortie passagers de l’aéroport de Bruxelles Charleroi ?

 

Nous allons nous inspirer de ce petit commerce et à la fin de cette vidéo, vous aurez des pistes pour les 7 points suivants :

1/ Le public cible ou comment déterminer sa clientèle idéale ?

2/ L’emplacement ou comment aller au devant de sa clientèle ?

3/ L’offre ou comment concevoir une offre simple qui répond à un besoin , un désir de vos clients ?

4/ Le tarif ou comment ne pas avoir peur du prix ?

6/ L’identité visuelle ou comment être visible et clair dans son discours ?

7/ La BAO ou comment vos clients peuvent être votre meilleure publicité ?

 

Oui, tout ça avec au départ, la simple observation de la friterie de l’aéroport de Charleroi. Allons-y !

 

1/ Le public cible

Vous l’avez déjà entendu 1000 fois, il vous faut une clientèle idéale, un public cible, un profil client, un buyer persona.. la plupart des pros du bien-être veulent proposer leurs services à tout le monde car ils sont tellement en attente de résultats qu’ils ne veulent louper aucune opportunité. Or il est préférable de faire exactement le contraire même si c’est contre nature.

Le marchand de frites de l’aéroport de Charleroi vise essentiellement le touriste fraîchement débarqué. Le visiteur qui arrive en Belgique emporte avec lui tout un tas de préjugés, d’idées préconçues, de stéréotypes dont bien sur les fameuses frites belges.

La Belgique c’est la patrie de la frite ( il y a aussi le chocolat, les gaufres, la bière et bien d’autres choses encore mais notre marchand a choisi la frite ).

Il ne vend pas de sandwich, il ne propose pas de boisson, il n’y a pas de bonbons pour les enfants. Notre marchand est mono-produit. Il vous propose d’expérimenter la frite belge, là maintenant, tout de suite, à peine débarqué de votre avion et alors que vous êtes en Belgique depuis quelques minutes et ça marche bien sûr.

Le voyageur belge qui rentre chez lui ne va jamais s’arrêter pour acheter un cornet de frites, il connaît le produit, il connaît les prix et il connaît les endroits où les frites sont meilleures et bien moins chères.

Le touriste, lui ne sait rien de tout ça, c’est la cible idéale de notre boutique qui a donc besoin d’un emplacement stratégique pour être sûr d’être approvisionné régulièrement en nouveaux clients tout au long de la journée, 7/7 et presque 24h/24.

Et vous ? Avez-vous défini qui est votre clientèle idéale ? A qui seriez-vous vraiment utile ? Avec qui voulez-vous travailler ?

2/ L’emplacement

Friterie aéroport Charleroi

La boutique se trouve à quelques mètres de la porte de sortie de l’aéroport. Pourquoi ici et pas ailleurs ? Et bien il y a 3 raisons :

1/ Le client idéal se trouve ici. Le voyageur qui vient visiter la Belgique doit sortir de l’aéroport et il n’y a qu’une seule porte possible. Il ne peut pas prendre un autre chemin.

2/ Alors dans ce cas, il aurait été tout aussi judicieux de se mettre à l’entrée de l’aéroport car le visiteur finira bien par repartir et passer par l’autre porte. Mais la porte “arrivée” est bien plus porteuse : Vous arrivez en Belgique, vous êtes fatigués peut-être de votre voyage, vous êtes dans la découverte. Vous voulez des expériences locales, vous voulez découvrir.. Imaginez de l’autre côté, à la porte des départs : Vous êtes plus ou moins triste, les vacances sont finies, le week-end est terminé, vous rentrez chez vous retrouver votre quotidien , votre routine. Et surtout, vous avez sûrement déjà goûté pas mal de frites. Vous n’avez plus envie de frites, peut-être même que vous en avez marre des frites !

3/ En sortant de l’aéroport, vous constituez une cible idéale, une clientèle captive. Soit vous vous mettez dans la file d’attente des taxis, soit vous attendez votre navette. Il n’y a pas d’autres choix. Vous êtes en rase campagne, vous n’allez pas rejoindre la capitale à pied. Il n’y a rien d’autre à faire qu’attendre que votre moyen de transport soit disponible. Alors pour meubler votre attente, pourquoi pas quelques frites ?

Et vous ? est-ce que vous êtes présent là où se trouve votre client ? Est-ce que vos offres sont visibles à proximité des endroits où votre profil cible se tient ?

 

3/ L’offre

Le conseil de ce chapitre tient tout entier dans la phrase suivante : Simplifiez au maximum !

La friterie propose des frites, point final.

C’est une offre irrésistible et redoutable, elle met immédiatement le public qui vient d’arriver face à l’un de ses désirs et elle suscite le désir chez celles et ceux qui n’y auraient pas pensé. Rien ne vient perturber l’offre principale, elles est claire et directe. C’est à prendre ou à laisser en quelque sorte. Il n’y a pas plusieurs tailles de cornets, il n’y pas des frites à l’huile et d’autres à la végétaline. Il n’y a pas de pommes noisettes, de pommes dauphines ou encore de pommes sautées. Zéro choix, un seul produit, un seul prix. L’acte de vente est ultra rapide et ça assure donc la fluidité de la file d’attente.

Comment est votre offre principale ? Proposez vous des choix ? Est-elle immédiatement et parfaitement compréhensible ?

 

4/ Le tarif

Etes-vous de ceux qui ont peur d’annoncer le prix ? Pensez vous qu’il y ait une limite à votre tarif ? Pensez vous que vous devez vous aligner sur les prix de vos concurrents ?

Le cornet de frites en Belgique à un prix bien sûr mais celui-ci est très variable. Dans les rues touristiques de Bruxelles, nous sommes entre 2.50 et 3 €. Dans d’autres villes moins commerciales, moins visitées ou tout simplement dans d’autres quartiers, le cornet peut se trouver aux alentours de 2 €

Il y a aussi une question de taille. petit cornet, cornet moyen ou grand ou carrément la feuille de papier de journal qui peut contenir une véritable montagne de frites.

A l’aéroport de Charleroi, le cornet est plutôt petit et le tarif est de 5 €. ce sont sûrement les frites les plus chères de tout le pays et c’est aussi là qu’on vous en donne le moins ! Personne ne devrait s’arrêter et d’ailleurs, je vous l’ai dit : Aucun belge n’achètera ses frites ici. Mais les touristes ne connaissent pas les prix et en plus ils s’en fichent, l’offre est trop tentante.

Le prix n’a donc aucune importance quand vous proposez exactement ce dont votre client a besoin et pile au moment où elle en a besoin.

Examinez vos tarifs. Pouvez vous les simplifier ? Comment pourriez-vous concevoir une offre dont le prix ne serait pas l’élément principal ?

 

5/ Le cadeau

Dans les friteries belges, lorsque vous achetez votre cornet, on vous demande si vous voulez de la sauce et celle-ci est en supplément. A l’aéroport non.

Vous commandez vos frites, on vous les sert très rapidement et le vendeur vous demande quelle sauce vous voulez. il y a du ketchup, de la mayonnaise ou de la sauce samourai. Pas d’autre choix mais c’est offert.. cadeau

Et cela conforte votre achat, vous êtes content de ne pas avoir à payer de supplément pour cet accompagnement. C’est plutôt malin et c’est surtout dicté par les us et coutumes des clients. Les touristes français, américains, japonais, espagnols ou autres ne s’attendent pas à ce que la sauce soit payante donc pour fluidifier l’échange, éviter les discussions et surtout ne pas faire naître une expérience d’achat désagréable, le marchand offre la sauce ou plutôt il l’intègre dans son prix.

Tenez compte des habitudes de vos clients, adaptez vous à eux. N’essayez pas de leur imposer une façon de faire qui pourrait les déstabiliser.  Et surtout, pensez à ajouter un bonus, un cadeau à votre offre.

 

6/ L’identité visuelle

La friterie de l’aéroport de Charleroi est jaune, cela vous étonne ?

Quelle autre couleur aurait pu symboliser les frites ? Tout est jaune, il y a des photos de frites en gros plan, elles ont l’air peu grasses et bien croustillantes mais ce n’est pas tout.

La boutique s’appelle FRIT’. ça pourrait être les bonnes frites de Marcel ou Jojo, le roi de la frite mais non. Le nom a été simplifié au maximum : FRIT’

Enfin et pour parfaire le tout, le vendeur préparateur est vêtu d’un T-shirt jaune qui reprend le logo de la boutique. Tout est pensé pour que l’identification soit claire et rapide.

Et vous ? Quels couleurs utilisez vous ? Comment est-ce que vous vous présentez ? Avez-vous un logo percutant, une phrase d’accroche claire et efficace ? Est-ce que l’on vous reconnaît parmi vos concurrents et confrères ? Avez-vous pensé à tout unifier ? votre site, votre page Facebook, votre chaine Youtube mais aussi votre signature mail, vos factures, vos papiers en-tête ? ..

 

7/ Le Bouche à oreille

La devanture de la boutique ne fait pas plus de 4 mètres et il n’y a pas de siège, pas de tablette..rien pour assurer votre confort. Donc vous êtes obligé de sortir de la zone de service pour manger vos frites et du coup, vous libérez l’espace pour les clients suivants et vous vous transformez en ambassadeur modèle..Les autres touristes vous voient manger vos frites, ils en veulent également.

En vous baladant devant l’aéroport avec votre cornet, vous diffusez l’idée de frites à tout le monde et c’est extrêmement viral. Il suffit d’observer le manège pendant quelques minutes pour voir que piège fonctionne à merveille.

Pour faire l’analogie avec votre activité, c’est comme si vos clients se ruaient sur leur téléphone pour vous recommander et inviter leurs amis à vous contacter.

Comment obtenir un bouche à oreille aussi efficace ? Et bien en le demandant, tout simplement. Faites toujours un feed-back avec vos clients et demandez leur de vous recommander. Si vous ne leur suggérez pas, ils ne le feront pas.

 

Voilà, nous avons fait le tour et vous voyez que l’excellent stratégie de cette friterie peut être source d’inspiration pour votre activité mais parmi les 7 points évoqués, il y en a un  qui est plus important que les autres et c’est d’ailleurs le premier : Le public cible

Rien ne peut se mettre en place si vous n’avez pas déterminé votre clientèle idéale. Ce n’est pas un exercice facile et bien souvent les pros du bien-être doivent s’y reprendre à plusieurs fois pour déterminer avec précision avec qui ils ont envie travailler.

Une fois que ce travail est effectué, il est facile de proposer des offres parfaitement adaptées, il est simple de les promouvoir là où votre client se trouve, et le prix n’a plus d’importance car vous savez donner à votre client exactement ce dont il a besoin.

Je vous invite donc à travailler sur votre clientèle idéale et pour cela, je vous propose un atelier 100% pratique d’une durée d’une heure environ.

Dans ce cours privé, “ pourquoi et comment définir son profil client “ vous allez découvrir :

  • Quelles sont les 3 raisons principales pour laquelle vous devez définir votre profil client ?
  • Comment faire quand on a pas ou peu de clients ?
  • Quels sont les 12 points essentiels qui construisent petit à petit le profil de votre clientèle idéale ?
  • Les 7 stratégies concrètes pour passer à l’action sur ce sujet
  • Comment utiliser Facebook pour déterminer son profil cible ?

A la fin de cet atelier, vous saurez comment faire concrètement et quelles sont les étapes à respecter pour déterminer UNE FOIS POUR TOUTES votre profil client.

Vous pourrez alors mettre en pratique les astuces marketing de la friterie de l’aéroport de Charleroi et donner ainsi à vos clients le produit ou le service qu’il attend.

Cliquez ici pour accéder au cours privé

Prenez connaissance des modalités précises de cet atelier et offrez vous ce cours qui constitue le point de départ incontournable de votre action commerciale.

Comme toute mes offres, celle-ci bénéficie de ma garantie guide de montagne. C’est à dire que vous je vous offre en bonus un suivi par mail illimité. Vous me contactez pour me soumettre votre travail et je vous donne mon avis et des pistes d’améliorations.

Je me réjouis de vous aider à développer votre activité., je vous laisse avec une citation tout à fait approprié de Bill Cosby

 

Je ne connais pas la clé du succès. Mais celle de l’échec, c’est d’essayer de plaire à tout le monde.

@ très bientôt merci
Cliquez ici pour accéder au cours privé

Laissez votre commentaire.

Leave A Response

* Denotes Required Field