Les 5 bonnes pratiques pour trouver tous les clients dont tu as besoin

Hier, je t’ai dévoilé 5 erreurs fatales qui plombent ton activité

Nous allons voir maintenant comment les remplacer par les bonnes pratiques.

 

C’est simple, il faut faire exactement l’inverse.

C’est comme ça que font les confrères et consoeurs qui remplissent leur agenda sans difficulté et qui vivent confortablement de leur activité.

 

Mais attention, il y a un élément essentiel supplémentaire

>> Si tu es pressé(e) et que tu veux le découvrir tout de suite, clique ici 

 

Voyons ensemble les bonnes pratiques à mettre en place dès maintenant dans ton activité :

 

Bonne pratique N°1 : Activer le BAO Actif 

 

Je te l’ai dit, le bouche-à-oreille est une bonne stratégie mais au début, il faut un peu l’amorcer car si tu comptes uniquement sur tes clients, ça ne marche pas.

Comment faire ?

 

Je vais illustrer par une courte histoire :

Il y a une trentaine d’années, j’étais commercial dans une entreprise qui proposait des enseignes lumineuses aux commerçants.

Mon chef des ventes nous a appris à obtenir des recommandations de la part de nos contacts (même s’ils n’étaient pas clients et n’achetaient absolument rien)

Cette technique de demande de recommandations fonctionne avec toutes les activités, il suffit d’adapter et voici comment faire :

A la fin de ton rendez-vous avec ton client, tu fais un rapide résumé de la séance en insistant sur les bénéfices et les résultats obtenus puis tu lui demandes simplement s’il connait quelqu’un qui aurait besoin, lui aussi, d’obtenir les mêmes résultats.

 

Toi_ Faisons le point, Vous êtes passé d’un niveau de stress important à une parfaite détente et à une autre vision du problème évoqué au début de la séance, n’est-ce pas ?

Client_  Oui, c’est incroyable 

Toi_ Connaissez vous un ami, un proche qui aurait, lui aussi, besoin d’être plus serein et de changer d’état d’esprit sur ce genre de probleme ? 

Client_ Oh oui, ma soeur par exemple et même pas mal de monde là où je travaille

Toi_ Je souhaite me spécialiser sur cette problématique, est-ce que je peux contacter votre soeur pour lui proposer un rendez-vous découverte ? Vous avez son numéro ? Quel est son prénom ? 

 

Si tu présentes les choses de manière naturelle et comme allant de soi, tu n’auras aucun mal à faire grossir ta liste de contacts et obtenir des prospects ciblés et recommandés.

 

Bonne pratique N°2 : Parler des résultats

Pense à ton client, il a un problème ou une douleur et il veut obtenir un résultat

Peu lui importe la méthode.

 

La preuve : il essaye souvent plusieurs thérapeutes en espérant trouver enfin celui qui pourra résoudre son problème.

Tu ne dois donc pas mettre en avant tes techniques et tes méthodes mais les résultats et les bénéfices qu’elles peuvent lui apporter.

Plus ta communication sera axée résultat, plus tes offres de service seront attrayantes et claires

Cesse d’expliquer le bien-fondé, l’histoire et la légitimité de tes méthodes et parle avant tout des résultats qu’elles permettent d’obtenir.

 

 

Bonne pratique N°3 : Se choisir une clientèle idéale 

Je ne connais pas la clé du succès mais celle de l’échec est de vouloir plaire à tout le monde  (Bill Cosby)

 

Je sais que c’est complètement contre-intuitif et je sais aussi que tu ne souhaites pas “t’enfermer” dans une pratique répétitive avec toujours le même type de clients.

Et ce n’est pas du tout ce que je te conseille.

Par contre, il sera beaucoup plus efficace de segmenter tes offres et ta clientèle et surtout de choisir un thème ou un angle bien précis pour ta communication.

Si tu connais bien ton client idéal,  tu es plus proche de lui et de ses préoccupations

Tu peux alors lui proposer des solutions qui vont vraiment lui parler et lui être bien plus utiles au final.

 

Crée toi un ou plusieurs avatars client (profil cible si tu préfères) et veille à bien noter tous les éléments qui seront indispensables à ta communication.

Quand tu écris un article, quand tu fais une vidéo et même quand tu présentes simplement ton activité, utilise les mots de tes clients et parlent de leur préoccupations.

 

Bonne pratique N°4 : Reste maître de ton temps

 

Une grosse majorité de mes clients ont du mal à respecter le temps alloué à leur rendez-vous.

Leurs consultations d’1h dérivent et au final durent plutôt 1h30 voire plus.

Ils pensent ainsi satisfaire d’avantage leur clientèle et ne se rendent pas compte que cela dévalorise considérablement leur travail.

 

Si tu factures une heure à 60 € et que ton rendez-vous dure 1h30 alors ton heure de travail ne vaut plus que 45 €

Ton client prendra l’habitude de ces dépassements et certains en profiteront pour en obtenir encore plus.

 

Tu es le seul maître à bord et tu dois garder un oeil sur la montre.

Commence par faire un résumé 5 minutes avant la fin du rendez-vous pour bien montrer que la séance est finie et que le temps est maintenant venu de faire le point (et de convenir éventuellement du rdv suivant)

Si le travail que tu effectues nécessite parfois d’y passer plus de temps que prévu (tu ne vas pas laisser partir ton client si ton intervention n’est pas terminée) alors tu préviens dès le début qu’un dépassement horaire est possible et que tu le factureras.

 

Dans le même esprit, tu peux proposer des offres découvertes gratuites mais veille simplement à ce que ça ne soit pas systématique et limite-en le nombre et la durée.

Par exemple, je peux très bien offrir un rdv de 20 minutes pour montrer les effets de l’EFT. Le but n’est pas de traiter quoi que ce soit mais simplement de prouver que la technique fonctionne.

A la fin de ce rdv offert, il est indispensable de revenir sur les résultats obtenus et de proposer un “vrai” rendez-vous tarifé.

 

Bonne pratique N°5 : Choisis tes formations et mets-les en pratique 

 

L’une de mes clientes m’a avoué un jour passer au moins 3 soirs par semaine à suivre des webinaires, des ateliers gratuits pour se former.

Elle a compilé des tonnes d’informations sur le marketing, l’emailing, la vidéo, les réseaux sociaux…etc

Et pourtant, rien n’a été mis en place dans son activité.

 

Si tu papillonnes sans cesse de webinaires gratuits en formations offertes, tu vas t’épuiser très vite et tout ces informations te seront inutiles.

 

Définis ce dont tu as besoin et investis une bonne fois pour toutes dans les sujets qui vont vraiment faire avancer ton activité

Et surtout, oublie tous le reste. N’y participe pas.

 

Je l’ai déjà conseillé plusieurs fois sur ce blog et dans mes mails, je recommande de consacrer au moins 8h par semaine au développement de ton activité

Mais je parle de 8h de travail concret !

Si tu écoutes tel guru t’expliquer qu’il a réalisé 100.000 € en 6 mois et que tu pourrais faire pareil en suivant les conseils que bien sûr il ne te donne pas, alors je le répète , tu perds ton temps.

 

Tu veux progresser sur tes offres ? forme toi au web-marketing et au copywriting

Tu veux monter ton site internet ? forme toi sur Worpdress ou paye toi un abonnement sur une plateforme

Tu veux développer ton réseau ? Inscris toi aux petits et grands événements et rencontre tes futurs partenaires

Tu veux mettre en place un plan, une stratégie ? Fais toi coacher

 


 

Je t’ai parlé d’un élément essentiel au début de cet article.

 

Au dela de toutes les recommandations évoquées, il y a en effet un puissant levier supplémentaire et incontournable.

Tous les pros du bien-être qui réussissent l’utilisent pour faire rayonner leur activité.

Je te laisse le découvrir : Clique ici 

 

 

A tout de suite

Laissez votre commentaire.

3 Comments

  • Jean-Pierre

    Reply Reply 19 octobre 2016

    Merci, tout est bien plus clair dans mon esprit car ce que vous avez publié hier m’a perturbé.

  • sylvie crozes

    Reply Reply 19 octobre 2016

    Bonjour je veux bien recevoir votre cours prive en video
    Merci

Leave A Response

* Denotes Required Field